0
coopérateurs
0
jours restants
0
sur 210.000€
33%

Devenez coopérateur !

PRENEZ PART AU PROJET

Notre vision

Faire face au changement climatique implique de s’engager, localement, de remettre en question la façon dont nous comprenons le vivant, dont nous utilisons les ressources, dont nous interagissons entre nous… Notre volonté est de créer des lieux qui permettent à la diversité de s’épanouir et aux habitants de se nourrir sainement et consciemment, tout en préconisant une utilisation raisonnable des ressources.

NOS VALEURS

Respect du vivant

Nous comprenons le vivant comme un système complexe qui a besoin d’espace, de temps et de diversité pour se développer. Contre les idées d’exploitation, nous sommes conscients de l’interdépendance des différentes espèces pour la viabilité de l’ensemble. Pour cette raison, nos pratiques sont basées sur l’agroforesterie, l’agriculture biologique et la permaculture.

Circuit court

Nous nous engageons à produire une alimentation pour les gens des villages des alentours. Le circuit court est une des idées importantes du mouvement de la Transition. Et c’est pourquoi la recherche de la résilience et de l’autonomie en matière d’alimentation nous semble une préoccupation centrale. C’est pourquoi nos productions sont vendues au centre de Habergy. A chaque village son maraîcher ou sa maraîchère !

Partage de connaissance

Nous pensons que la connaissance doit être diffusée, sinon un changement durable n’est pas possible. En engageant les personnes et les groupes intéressés par les pratiques durables, nous espérons transmettre nos savoir-faire dans un cadre convivial.

Autonomie énergétique

Nous vivons dans un monde où la plupart des sociétés humaines exploitent leur environnement à un rythme effréné, et nous souhaitons mettre en place une série de mesures pour aller à contre-courant. L’utilisation respectueuse de ressources telles que l’eau de pluie ou l’électricité est donc l’un de nos principaux préceptes.

La Charte

Canopée s’oriente clairement vers l’économie locale en favorisant la vente des produits issus de ses terres dans les villages aux alentours de son siège. L’économie circulaire est un des fondements de la coopérative : la réutilisation, le recyclage et le zéro déchet. Des préoccupations fortes du mouvement de la Permaculture.

Les terres de la coopérative sont truffées de biotopes qui accueillent la biodiversité : haies, arbres, arbres têtards, mares et des zones enherbées. Un état des lieux sera fait régulièrement avec des naturalistes.

La coopérative demande aux actifs sur ses terres de pratiquer une agriculture sur sol vivant en évitant le labour et autres pratiques ne respectant pas la flore et la faune du sol. C’est ainsi que les produits cuivrés, encore autorisés en agriculture biologique, sont bannis de nos pratiques.

L’agroforesterie, et par conséquent l’arbre, est le tronc commun de nos activités. Nous considérons que l’arbre est la solution aux nombreuses difficultés auxquelles nous faisons face : sécheresses, canicules, inondations, séquestration du CO2, effondrement de la biodiversité, etc.

Le partage des connaissances et des savoir-faire est l’axe central de Canopée. Nous envisageons ce partage à travers des formations, des conférences, des publications.

Le projet global de la coopérative est de proposer une vitrine en agroforesterie, autrement dit mettre en valeur l’arbre au sein de l’agriculture. Cette même agriculture en devenir qui est censée nourrir les gens sainement, tout en respectant la planète.

Conscient des limites des ressources de la planète, nous recherchons un maximum d’autonomie énergétique, en évitant le plus possible les ressources fossiles. Par ailleurs nous évitons l’utilisation d’outils non réparables, etc.

Dans la limite des surfaces agricoles disponibles, Canopée accueille des projets susceptibles de compléter les productions et services de la microferme. En 2021, l’équipe des coopérateurs produit des fruits et légumes, propose des services d’arboriculteurs et donne des formations. En 2022, s’ajoute un projet de fleurs à couper, d’aromatiques et de tisanerie ainsi qu’une pépinière d’arbres et d’arbustes. Le projet pédagogique: “Le Jardin de la souris verte, le p’tit monde agroforestier” va être mis en place et sera opérationnel pour la rentrée de septembre 2022. Mais d’autres projets verront le jour…

L’équipe

Luc Koedinger, co-fondateur de Canopée, coopérative en agroforesterie

Luc Koedinger

Maraîcher-arboriculteur au sein de la microferme Lumbrikina. Après des études en sciences sociales, il commence à s’intéresser aux arbres fruitiers, aux arbres têtards et aux haies. Il a conçu et planté le verger variétal de Habergy (B) en créant un véritable biotope. Par ailleurs, Luc soigne les vergers et jardins fruitiers dans la grande région. Il donne des conférences et des formations autour de ses sujets de prédilection.

Irène Portas Vasquez, coopérative Canopée

Irène Portas Vázquez

Anthropologue et historienne. Engagée auparavant dans plusieurs projets de caractère social, inclusif et humanitaire en Hollande et en Malaisie. Ses expériences lui ont permis d’acquérir les connaissances requises pour une bonne exécution des tâches de coordinatrice de bénévoles. Sa capacité à établir des liens solides, basés sur la confiance, est mise au service de la formation en maraîchage biologique. Elle s’intéresse particulièrement aux plantes aromatiques et médicinales.

Mattias Fontaine

Sylvanier pépiniériste. C’est lors de ses études en coopération internationale qu’il se rend compte du rôle clé que joue l’agriculture dans la durabilité de notre société humaine. Il s’intéresse alors à l’agroécologie et à la permaculture de manière générale, dans la recherche d’une plus grande harmonie entre l’Homme et la Nature. Mattias développe actuellement un projet de pépinière permacole spécialisée en agroforesterie: Les Bois d’Abondance. Il a aujourd’hui la chance d’exercer et de partager sa passion au sein de la coopérative !

Michaël Peiffer

Communicant et maraîcher en herbe. Avec plus de 20 ans d’expérience en communication et journalisme, il apporte son savoir-faire afin de relayer les activités de la coopérative, informer et sensibiliser le grand public à l’importance du maintien de la biodiversité. Pour joindre le geste à la parole, il suit la formation en maraîchage biologique sur sol vivant et en arboriculture fruitière proposée par Canopée.

Céline Bost-Bouillon

Business Analyst et amoureuse du vivant. Très sensible aux questions de l’environnement, elle est engagée depuis plusieurs années dans la sensibilisation du public au changement climatique au travers de groupes de citoyens militants. Consciente que le changement se fera par notre rapport à la terre et au vivant, Canopée lui offre l’opportunité d’agir concrètement. Elle suit actuellement la formation en maraîchage biologique sur sol vivant et arboriculture fruitière proposée par Canopée.